MODE D'EMPLOI DU BOL CHANTANT

Bols chantants 4

FAUT-IL TENIR OU POSER LE BOL ?

Une fois que vous aurez trouvé un lieu adéquat, il reste à savoir si vous devez tenir ou poser le bol.

La taille et le poids du bol sont les éléments décisifs.Certains bols sont trop massifs pour être portés. Il faut alors les poser sur une table ou à même le sol. Si la surface est trop dure, mieux vaut l'installer sur un coussin ou un tissu pour empêcher tout frottement.

Les bols de plus petite taille peuvent être tenus. A plat dans la paume de votre main non-dominante (la main gauche pour un droitier), prenez le bol, tenez-le au niveau du cœur, du plexus solaire ou du ventre et voyez ce que vous ressentez.

Pour les instruments les plus petits, poser le bol sur le bout de vos doigts tendus peut être une technique alternative. Dans tous les cas, ce qui importe avant tout c'est d'éviter de toucher les parois du bol, cela étoufferait la résonance.

TECHNIQUES D'UTILISATION

Jouer en frappant : Vous pouvez tout d'abord vous contenter de frapper le bol à l'aide d'une mailloche et d'attendre que le son se dissipe, à la manière dont on joue d'un gong. Même si cette technique requiert un minimum d'entraînement, c'est la plus facile à maîtriser. Elle est donc à recommandée aux débutants.

→ Jouer en frottant : La façon la plus courante de jouer d'un bol tibétain consiste à frotter l'arête avec un maillet. Il faut veiller à ce que le maillet reste en permanence en contact avec le métal du bol, à ce que la pression soit constante et la vitesse de mouvement régulière.Si le chant n'est pas uniforme mais saccadé ou qu'une sorte de grincement se fait entendre, c'est que vous êtes « en avance » sur l'onde sonore qui circule sur les parois du bol. Il vaut alors mieux ralentir le mouvement et corriger l'angle que font le maillet et le bord. Il est possible, mais pas indispensable, de débuter par un léger coup de maillet donné sur le corps du bol. Avant que le son ne s'évanouisse tout à fait, essayez de saisir la vague sonore et de l'apprivoiser, de l'amplifier au moyen du maillet.

→ Jouer en amplifiant le son avec la bouche : La technique dite de « ululement » s'adresse aux utilisateurs déjà expérimentés. Elle consiste à obtenir normalement une vibration du bol avec le maillet. Mais à ce moment, on cesse de tourner, baisse le maillet, on ouvre grand la bouche et on rapproche l'arête du bol à environ trois centimètres. La bouche va s'ouvrir et se fermer, comme pour prononcer le son « wa, wa, wa », et le son des bols va venir rebondir contre les parois de la cavité buccale. La sensation est indéfinissable alors que le son entre et sort de notre bouche sans sollicitation des cordes vocales.

 → Jouer en versant de l'eau au fond du bol : Remplissez le fond du bol d'environ 8 centimètres d'eau en veillant à ne pas mouiller l'arête. Faites chanter le bol en utilisant la technique de frottement. Vous verrez à mesure que le son s'élève, l'eau commencer à frémir.

drapeaux de prièresdrapeaux de prières

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 02/02/2016