LE BOL CHANTANT

Bols chantants 1

ORIGINE ET MODES D'APPLICATION DU BOL CHANTANT

Beaucoup d'hypothèses ont été avancées concernant l'origine des bols chantants tibétains...

On les trouvent essentiellement dans les régions himalayennes (Tibet, Népal, Bhoutan, Ladakh…) et dans le nord de l'Inde. Ils sont utilisés pour faire des chansons mais aussi dans diverses cérémonies d'offrandes et dans des cérémonies de prière et de méditation, par les moines ou les pratiquants. Ils sont issus de pratiques chamaniques et trouvent leur origine dans les calottes crâniennes, utilisées pour appeler les esprits.

On peut imaginer que leur usage actuel au Népal comme cadeaux de mariage ou comme plat, par les femmes enceintes est le résidu de pratiques chamaniques aujourd'hui oubliées. Ce qui est certain, c'est qu'à travers l'Asie, les bols chantants comme d'autres instruments en bronze (gongs, cymbales...) sont, depuis des temps reculés, employés dans la musique cérémonielle et profane. Les Bouddhistes continuent de les utiliser pour ponctuer le début et la fin des temps de prière. L'arrivée des bols chantants en Occident remonte aux années 1960. Ils ont su depuis trouver une place prépondérante dans la pratique de la méditation d'abord, puis dans de multiples domaines.

Rares sont ceux qui n'en ont jamais entendu parler. Encore plus rares ceux qui, en ayant déjà fait l'expérience, ne leur reconnaissent pas un puissant pouvoir d'action sur le corps et l'esprit. Il ne s'agit pas d'« y croire » ou non : les bols chantants ont sur nous un effet inégalable et leurs domaines d'applications sont multiples :

LA MEDITATION

L'usage des bols chantants pour la méditation est aujourd'hui largement répandu. Pour ceux qui ne les auraient pas encore adoptés, voici quelques conseils :

→ Posez-vous dans un lieu calme, installez-vous confortablement. Fermez les yeux quelques instants avant de commencer à jouer. Le mouvement de la main qui parcourt régulièrement l'arête du bol suspend toute agitation dans le corps. Tandis que le son gagne en amplitude, vous entendez s'élever au-dessus de la fondamentale un faisceau d'harmoniques innombrables. Il ne faut pas longtemps au chant du bol pour instaurer chez l'auditeur des états de conscience altérés, si toutefois il daigne s'abandonner. En certaines occasions, l'abandon est si complet que l'intuition du temps et de l'espace se dissout, nous vivons dans le son et le son vit en nous. Les effets conjoints du geste, du son et de la vibration ressentie améliorent la fixation de l'attention et aident à atteindre un état de détente plus rapide et plus profond.

Cette pratique s'adresse donc particulièrement à tous ceux qui éprouvent des difficultés à faire le vide en eux.

LA SONOTHERAPIE

La puissance sonore des bols chantants est indiscutable. On peut en jouer à un moment de la journée pendant quelques minutes et se nourrir, puiser loin de la rumeur du monde des forces nouvelles dans leur son. Dans le cadre d'une démarche plus élaborée, on emploiera les bols chantants en sonothérapie. Non seulement, le chant du bol parvient à nos oreilles et nous révèle un monde de sensations insoupçonnées et bienfaisantes. Mais, sur le plan physique, le mouvement oscillatoire produit par le bol posé sur notre ventre ou notre poitrine est ensuite propagée par le système osseux à tout le corps. L'eau, constituant essentiel du corps, est elle aussi mise en vibration par les ondes du bol qui se transmettent ainsi à toutes les cellules. Et si l'on admet qu'il existe entre les problèmes somatiques et psychiques un principe d'influence réciproque, on conclura alors au potentiel curatif des bols chantants sur les tensions et blocages qui entravent notre esprit. C'est pourquoi un grand nombre de thérapeutes intègrent l'utilisation du bol chantant à leurs pratiques, telles la psychanalyse ou l'aromathérapie.

L'HARMONISATION DES CHAKRAS

Dans une perspective voisine, les bols chantants servent à équilibrer les chakras, en venant briser les masses d'énergies négatives accumulées. La puissance vibratoire des bols a une incidence incontestable sur l'harmonie énergétique globale de l'individu. Mais il faut noter toutefois que les bols tibétains, à la différence des bols en cristal, n'appartiennent pas acoustiquement au système qui caractérise la musique occidentale. Jamais on ne peut faire correspondre le son d'un bol avec une note précise de la gamme. C'est au contraire comme si plusieurs notes étaient harmonieusement entremêlées, on parle dans ce cas d'instruments multiphoniques. Un musicien très expérimenté pourra certes faire sonner une des hauteurs tonales en particulier et ainsi focaliser l'effet des vibrations sur un des chakras. Mais ce procédé, qui vise les mêmes résultats que ceux que l'on obtient avec les bols en cristal, exige entraînement et dextérité. Quoi qu'il en soit, apprivoiser le pouvoir des bols, c'est développer considérablement l'audition et l'écoute de soi, domaines qui correspondent au cinquième chakra, le chakra de la gorge. Et l'on sait que son épanouissement doit faire croître en nous la créativité, la simplicité, l'humilité.

LA PURIFICATION

Les peuples asiatiques tiennent leurs techniques de purification de l'environnement pour un élément essentiel de leur façon d'habiter le monde. L'utilisation d'objets sonores est à cet égard un moyen privilégié. Souvent disposés près du vestibules, les bols tibétains sont réputés permettre d'harmoniser les énergies dans une maison. Leur pouvoir de purification vous servira également à rehausser le taux vibratoire des liquides (eau, vin, huiles) et des aliments.
Ajoutons que les bols sont particulièrement prisés par les spécialistes en lithothérapie qui y voient un moyen de reconstituer le charge énergétique des pierres précieuses qui à la fin d'une séance auront emmagasiné les énergies négatives du patient.

LA MUSIQUE

Les bols tibétains appartiennent à la catégorie des instruments multiphoniques. Ils produisent un son qui tranche nettement avec nos habitudes d'auditeurs seulement accoutumés à la musique occidentale. Mais c'est justement ce qui suscitera l'intérêt des musiciens en quête de sonorités nouvelles. Beaucoup d'enseignants ont en outre constaté que dans une salle de classe le son des bols calmait les enfants et les ramenait à plus de concentration. 

drapeaux de prièresdrapeaux de prières

2 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 02/02/2016